Dans ce grand moment de rire et de théâtre, certifié avec humour “sans tranchée ni Poilu”, [Quatorze] porte un propos historique instructif et une réflexion essentielle à notre conscience citoyenne.

Le Dauphiné

(…) un humour sans bornes : intelligent et joyeusement inattendu.

A. Martinez

Le Petit Bulletin Lyon

La caricature n’exclut pas la complexité et vous trouverez dans cette œuvre la peinture finalement la plus réaliste de ces hommes politiques affolés, dépassés par les circonstances et les diktats des militaires qui poussent les diplomates vers la sortie. Quant à la forme, le défi de l’humour qui peut paraître insensé au premier abord est relevé par l’absurdité des décisions, les malentendus, les peurs mutuelles, les petits calculs et les grandes illusions. C’est la réalité qui est folle en 1914 et en nous la passant au filtre de la comédie, cette folie nous apparaît encore plus violemment. Elle nous éclate aux yeux et nous serre le cœur. On rit beaucoup mais on finit par grincer des dents et même par avoir les larmes aux yeux. Il faut voir cette pièce.

Jean-Yves Le Naour,

historien, spécialiste de lapremière guerre mondiale,

à propos de QUATORZE,

QUATORZE

Comédie documentée relatant les 38 jours qui précédèrent la première guerre mondiale

Texte publié aux Éditions Les Cygnes - 14 €

Prix Célest'1 2019 - Prix du public - Théâtre des Célestins - Lyon