" ZAD, Christian, L'Oullicus (et autres créatures fantastiques) ou Solange est baryphile : pour l'instant, ce ne sont que des noms de dossiers, pas encore des pièces, des projets rêvés, entamés, seulement ébauchés pour certains, bien avancés pour d'autres, sur lesquels je travaille plus ou moins assidûment et qui verront peut-être le jour bientôt... "

Extrait de ZAD (titre provisoire)

RÉMI : - Je suis chez moi.

ÉTIENNE : - Ne dites pas de bêtises. Cette parcelle est à moi. J’en ai hérité de ma grand-mère, j’en suis le propriétaire. Légal. J’y ai fait construire cette villa. Légalement. Et cette route aussi est à moi. Je l’ai agrandie, viabilisée, vous le savez. Je vous prie de partir, s’il vous plaît. Et sans faire d’esclandres. J’attends des amis pour fêter la fin des travaux.

RÉMI : - Cette vue-là m’appartient. Ce ciel-là m’appartient. Cette trouée dans les nuages m’appartient. Cette étendue-là m’appartient. L’eau qui y coule en avril m’appartient. Celle qui s'y fige en janvier m'appartient. Même celle qui ne coule pas en août m'appartient. L’ombre que cet arbre étend le soir m’appartient. Les bécasses que Rusty levait m’appartiennent. Ce qui m’entoure m’appartient. La terre m’appartient. Entière. Le monde m’appartient. Entier. 

ÉTIENNE : - Le ciel appartient à tout le monde, Rémi.

RÉMI : - Donc ça veut bien dire qu’il m’appartient à moi aussi. S’il appartient à tout le monde, personne ne peut venir me dire qu’il ne m’appartient pas. Personne ne peut m’en priver. Si je veux voir tout le ciel de là où je reste, de là où je demeure, personne ne peut venir construire une maison qui viendrait m’enlever un morceau de ce ciel qui m’appartient.

@ Vincent Fouquet (2013) - Tous droits réservés

Extrait de Christian (titre provisoire)

Votre fils est né à Paris en 1999, le 27 décembre, c’est bien ça ?

Oui. Aux Lilas.

Pardon ?

Aux Lilas. 

C'est le nom de la maternité ?

Non, c'est le nom de la commune de naissance de mon fils, commune limitrophe de Paris. Les Lilas. 93, Seine-Saint-Denis.

Ah. (Il rectifie.) C’était une grossesse désirée ?

Mais bien sûr ! Qu’est-ce que c’est que cette question ?

Par les deux parents ?

Mais oui.

Avez-vous songé au moment de la conception de votre enfant qu’il y avait des chances relativement importantes qu’il puisse naître le 1er janvier de l’an 2000 ?

Non.

Vraiment ?

Oui, vraiment.

Vous n’ignorez pas qu’il y a eu un important pic de naissance aux alentours du 1er janvier de l’an 2000 ?

Oui, bien sûr. Le baby-boom.
Le baby-boom, oui. Nombreux sont les couples qui, un peu partout sur la planète, ont tenté de programmer la naissance de leur enfant pour qu’il naisse à cette date particulière, le 1er janvier de l’an 2000.  Peut-être vous souvenez-vous même de quelques reportages télévisés où l’on nous présentait le premier bébé né en France métropolitaine au XXIème siècle ? Pourquoi à votre avis ?

Je n’en sais rien.

Pour qu’il soit un enfant du siècle peut-être, non ? Ou même un enfant du millénaire ?

C’est n’importe quoi.

Un élu. Certains ont réussi bien sûr. Mais d’autres non. 

@ Vincent Fouquet (2018) - Tous droits réservés